Plante dont les parties pérennantes
(dans ce cas très souvent des bulbes ,des rhizomes ou des tubercules)
sont enfouis au-dessous de la surface du sol.

Aristolochia clematitis L.

Aristolochiacées

Aristoloche clématite.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Aristolochia clematitis
Feuilles à long pétiole.
Limbe de la feuille en forme de cœur.
Fleurs à l'aisselle des feuilles.
Aristolochia clematitis
Aristolochia clematitis
Fleurs tubulaires : le renflement sphérique à la base contient l'ovaire.
Aristolochia clematitis
Jeune fruit pyriforme (en forme de poire): ce sera une capsule.

Pour en savoir plus

Références: Aristolochia clematitis L.
Synonymes: Aristolochia infesta Salisb.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-6450
Code   taxonomique: 333
Signes particuliers: Plante de 0,20 à 1 m.; tiges simples, dressées, cannelées.
Odeur fétide.
Mode de vie: Vivace ( géophyte ), à racines longuement rampantes.
Floraison : V à X.
Sols frais mais s'accommode de stations plus sèches (vignes). Mi-ombre.
Biotope: Bord des eaux, fossés; bourrelets de rive du lit mineur de la Loire.
Fréquence locale: Commune
Usages: Racine vulnéraire qui ne s'employait qu'avec précaution.
La plante, et particulièrement la graine, contient un acide toxique, dangereux en usage interne.
Histoire & histoires: Etymologie:
. Aristolochia est la combinaison de deux mots grecs ,« aristo »-> meilleur et « lokkeia »-> accouchement :l'aristoloche était utilisée comme remède lors des accouchements difficiles. . clematitis: nom latin de la clématite...ou de l'aristoloche!
La décoction de racine était un des principes actifs des préparations abortives....ce qui est quelque peu antinomique avec ses prétendus pouvoirs bénéfiques sur les accouchements. Le suc des feuilles avait la réputation de soigner les morsures de serpent...puisqu'en vertu du « principe des signatures » on voyait comme des reptiles dans ses longues fleurs courbées et redressées.
Dernière modification le : 2016-12-23
Retour page précédente