qui possède des fleurs mâles et des fleurs femelles sur des pieds différents.

Silene latifolia subsp. alba (Mill.) Greuter & Burdet

Caryophyllacées

Compagnon blanc, Silène blanc, Silène des prés.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Silene latifolia
Silene latifolia
Groupe de plantes dressées.
Les tiges velues sont ramifiées. Les feuilles sont opposées, à base embrassante ; leur limbe est entier, ovales, avec un bord lisse et un sommet pointu.
Silene latifolia
L'inflorescence est organisée en cyme ( voir en haut et à gauche de la photo).
La fleur est portée par un pédoncule floral de même longueur.
Les sépales sont bombés puis resserrés juste avant l'épanouissement des pétales.
Silene latifolia
Les sépales sont souvent veinés de bistre. Ici, leur bombement est particulièrement accentué ; c'est le cas des fleurs femelles (présence d'un ovaire massif ).
Silene latifolia
Silene latifolia
Les 5 pétales égaux sont si profondément échancrés qu'ils semblent deux fois plus nombreux.
Au centre de la fleur les excroissances des pétales forment comme une couronne (la coronule).
Silene latifolia
Le fruit est une capsule à 10 dents.

Pour en savoir plus

Références: Silene latifolia subsp. alba (Mill.) Greuter & Burdet
Synonymes: Lychnis dioica; Voir T.B.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-64192
Code   taxonomique: 2218
Signes particuliers: Plante dressée, haute de 50 à 100 cm.
La tige est pleine à section ronde. Elle est velue ; ses poils sont glanduleux vers le haut.
La plante est dioïque ; les fleurs femelles et les fleurs mâles sont portées sur des pieds différents. Les fleurs femelles sont identifiables par l'émergence des styles en leur centre.
Mode de vie: Plante vivace.
Floraison de V à IX.
Plante de lumière.
Sols argileux et calcaires, moyennement secs, bien pourvus en nutriments.
Biotope: Friches, bords des routes et des chemins, haies, jardins et cultures.
Fréquence locale: Très commun.
Usages: Plante mellifère.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Silene : Silène est le nom du père de Dyonisos dans la mythologie grecque. Il est toujours représenté avec un ventre rebondi...comme la fleur de cette plante.
 - latifolia : s'il est un qualificatif mal choisi, c'est bien celui-là ! La feuille (folia) n'est pas large (lati) mais ovale (sa plus grande largeur n’excède pas le tiers de sa longueur).
 - Greuter : Werner Rodolfo Greuter, naturaliste suisse né en 1938.
 - Burdet : Hervé Maurice Burdet , naturaliste suisse né en 1939.
 - Mill. : Philip Miller, (1691-1771) botaniste écossais, auteur, entre autres publications, d'un célèbre « Gardener's Dictionary ».
Dernière modification le : 2017-05-23
Retour page précédente