Litt: qui aime la lumière
Se dit d'une plante qui ne se développe
bien qu'en plein soleil.
Litt: à moitié caché
Se dit d'une plante dont les bourgeons
passent la saison défavorable au ras du sol
ou au plus à 20cm du sol.
Qui portent, dans la même fleur, les organes sexuels mâles et femelles (étamine et pistil).

Silene vulgaris subsp. vulgaris

Caryophyllacées

Silène enflé, Cornillet, Claquel, Pétarde, Clochette blanche.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Silene vulgaris
Inflorescences en cymes peu fournies, à fleurs penchées.
Silene vulgaris
Calice glabre, très renflé (en vessie), à 20 nervures.
Silene vulgaris
Fleurs blanches à 5 pétales profondément divisés, munis de deux bosses à la base.

Pour en savoir plus

Références: Silene vulgaris subsp. vulgaris
Synonymes: Silene inflata; Voir T.B.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-64434
Code   taxonomique: 2256
Signes particuliers: Plante glauque à tige dressée et rameuse, haute de 0,20 à 0,60 m.
Feuilles opposées, aiguës au sommet. L'inflorescence comprend des fleurs hermaphrodites (10 étamines et 3 styles) et des fleurs unisexuées: la plante est dite polygame.
Les fleurs sont odorantes le soir.
Mode de vie: Vivace hémicryptophyte à souche ligneuse.
Floraison de V à X.
Héliophile.
Sols secs à assez frais (optimum sur sols calcaires).
Biotope: Bord des chemins et des champs, talus.
Fréquence locale: Commun.
Usages: Les jeunes pousses sont comestibles cuites.
La plante contient des saponines; elle fut utilisée autrefois pour laver le linge.
Plante mellifère.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Silène est un Dieu grec, gros mangeur et gros buveur, à corpulence abdominale particulièrement rebondie: le calice de la plante en est l'évocation.
Dernière modification le : 2017-05-23
Retour page précédente