la bractée est une pièce florale qui se trouve à la base de l'inflorescence
et qui entoure la base du pédoncule.
Certaines ressemblent à s'y méprendre à des feuilles (bractée foliacée)
tandis que d'autres ont davantage l'apparence d'un pétale.

Melampyrum pratense L.

Orobanchacées (ex. Scrofulariacée)

Mélampyre des près.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Melampyrum pratense
Plante croissant souvent en groupes. Les tiges sont simples ou très ramifiées et se développent de manière étalée.
Melampyrum pratense
La tige est lisse (voir « Signes particuliers).
Les feuilles, simples et entières, sont opposées ; leur pétiole est très bref.
L'inflorescence est organisée en grappe unilatérale.
Melampyrum pratense
Melampyrum pratense
Les bractées situées à la base des pédoncules floraux sont pourvues de dents de plus en plus accentuées en se rapprochant du sommet.
Melampyrum pratense
Le calice de la fleur se termine par quatre lobes pointus.
La corolle est en tube muni de deux lèvres.

Pour en savoir plus

Références: Melampyrum pratense L.
Synonymes: Voir T.B.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-41602
Code   taxonomique: 5387
Signes particuliers: Plante de 0,1 à 0,5 m.
Ses racines possèdent des suçoirs qui pénètrent les plantes parasitées.
La tige peut être ronde ou plus ou moins quadrangulaire ; elle est entièrement lisse ou bien poilue sur deux de ses faces.
La corolle est munie à l'intérieur d'un anneau de poils.
Le fruit est une capsule.
Mode de vie: Plante annuelle, hémiparasite.
Floraison de VI à IX.
Plante de lumière atténuée.
Sols moyennement secs et relativement pauvres.
Biotope: Bois clairs, lisières de forêts, landes, pâturages.
Fréquence locale: Très commun.
Usages: Plante mellifère.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Melampyrum : mot forgé à partir de deux termes grecs
 - - melas : noir
 - - puros : blé
La graine du mélampyre, bien que sombre, est sillonnée comme peut l'être celle du blé.
 - pratense : mot latin signifiant « des prés »...un qualificatif peu significatif.
Dernière modification le : 2016-12-23
Retour page précédente