Litt: qui aime la lumière
Se dit d'une plante qui ne se développe
bien qu'en plein soleil.
Litt: à moitié caché
Se dit d'une plante dont les bourgeons
passent la saison défavorable au ras du sol
ou au plus à 20cm du sol.

Agrimonia eupatoria L.

Rosacées

Aigremoine eupatoire, Eupatoire des anciens, Francormier.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Agrimonia eupatoria
Plante dressée à tige simple ou peu ramifiée.
Agrimonia eupatoria
Feuilles composées (5 à 9 segments ovales à lancéolés) entremêlés de segments plus petits, tous étant profondément dentés (pennatiséqués).
Tige velue hérissée. Un lavis rouge affecte certaines zones de la tige ainsi que la partie proximale des pétioles, voire des stipules (en haut de la photo, à gauche).
Agrimonia eupatoria
Inflorescence en grappe allongée ; fleurs épanouies et boutons floraux.
Agrimonia eupatoria
Fleur à 5 pétales ; ovaire à 2 styles.
Sous le bouton floral (fermé par 5 sépales rouge-brun), une couronne de crochets droits et dressés.
Agrimonia eupatoria
Le réceptacle de la fleur s'accroît après la floraison (on le dit accrescent); il est parcouru de sillons.

Pour en savoir plus

Références: Agrimonia eupatoria L.
Synonymes: Voir T.B.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-1141
Code   taxonomique: 8548
Signes particuliers: Plante de 0,30 à 0,60 m.
Souche épaisse.
La face inférieure des feuilles, velue, est blanchâtre.
Le fruit résulte du développement du calice et les crochets qui le couronnent en feront un dispositif apte à s’accrocher au pelage des animaux...et aux vêtements des promeneurs.
Mode de vie: Plante vivace ( hémicryptophyte à souche).
Floraison de VI à VIII.
Surtout héliophile , mais parfois demi-ombre.
Sols plutôt secs.
Biotope: Lieux incultes (prairies délaissées), lisières, talus, chemins...
Fréquence locale: Très commun.
Usages: Nombreux usages médicinaux : plante astringente, vulnéraire, détersive, résolutive et diurétique.
Son action bénéfique pour la gorge (laryngite, pharyngite, enrouements...) en fait toujours un remède de précaution pour les chanteurs.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Agrimonia : serait une déformation du latin argema, taie de l'oeil (tache opaque sur la cornée). Ce nom est dû à de supposées propriétés ophthalmiques.  - Eupatoria : les tenants des références antiques feront le rapprochement avec Mithridate Eupator (Roi d'Asie mineure, 1er siècle av.J.C.). Mais on voit mal le rapport avec cette plante.
Par contre, dans la continuité de l'approximation précédente, on pourra préférer la déformation du grec hépatorios, ayant conduit à eupatorios.(en raison de son usage pour les maladies du foie).

L'addition de toutes les propriétés médicinales (supposées et/ou attestées) justifie un de ses noms vernaculaires : « la toute-bonne ».
Dernière modification le : 2016-12-23
Retour page précédente