la bractée est une pièce florale qui se trouve à la base de l'inflorescence
et qui entoure la base du pédoncule.
Certaines ressemblent à s'y méprendre à des feuilles (bractée foliacée)
tandis que d'autres ont davantage l'apparence d'un pétale.
Litt: à moitié caché
Se dit d'une plante dont les bourgeons
passent la saison défavorable au ras du sol
ou au plus à 20cm du sol.
les fleurs ligulées dont les pétales réunis forment une langue.

Sonchus asper (L.) Hill

Asteracées

Laiteron épineux, Laiteron piquant, Laiteron rude.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Sonchus asper
La plante est dressée ; sa tige, généralement robuste, n'est pas ramifiée (ou alors ne l'est que fort peu).
Les capitules, peu nombreux sont en position terminale, portés par de longs pédoncules.
Sonchus asper
La feuille est d'un vert foncé luisant, de consistance un peu raide ; les dents de son limbe sont épineuses.
Sonchus asper
La feuille est embrassante : le limbe se poursuit par deux oreillettes épineuses qui enserrent la tige. Ces oreillettes sont arrondies et recourbées en arrière  : ce détail est caractéristique.
Sonchus asper
Les capitules sont entourés par un ensemble de bractées, elles sont ici resserrées sur des capitules non encore épanouis : l'ensemble est porté sur une base élargie.
Quelques longs poils épars mais pas de revêtement floconneux comme chez Sonchus oleraceus, qui lui ressemble beaucoup (voir la fiche de cette autre plante).

Pour en savoir plus

Références: Sonchus asper (L.) Hill
Synonymes: Pas de synonyme.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-65171
Code   taxonomique: 14563
Signes particuliers: Plante de 30 à 120 cm. de haut.
La tige est creuse et laisse échapper un latex blanc à la cassure.
Les feuilles inférieures sont en rosette.
Les feuilles de la tige sont alternes.
Les fleurs élémentaires des capitules sont toutes ligulées.
Les fruits sont des akènes pourvus de soies abondantes.
Mode de vie: Plante annuelle ou bisannuelle (dans ce cas, hémicryptophyte à rosette).
Floraison de VI à X.
Plante de lumière atténuée.
Sols moyennement secs, de nature argileuse.
Substrats riches en nutriments (azote, en particulier).
Biotope: Zones rudérisées (abords des habitations, décombres...), jardins et cultures.
Fréquence locale: Très commun.
Usages: Plante comestible, crue ou cuite.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Sonchus : nom donné par les latins à cette plante.
 - asper : mot latin, désignant ce qui est râpeux, âpre, rude ou rêche.
 - Hill. : John Hill, médecin et botaniste britannique (1714-1775).

Remarque : Sonchus asper et Sonchus oleraceus sont deux plantes assez voisines tant par leurs formes que par leur biotopes. En outre, l'une comme l'autre, sont l'objet de variations qui peuvent conduire à des confusions. Dans les cas d'indécision, il reste deux critères sûrs : la forme des oreillettes et l'observation des akènes à la loupe.
Dernière modification le : 2018-02-08
Retour page précédente