Litt: qui aime la lumière
Se dit d'une plante qui ne se développe
bien qu'en plein soleil.
Litt: à moitié caché
Se dit d'une plante dont les bourgeons
passent la saison défavorable au ras du sol
ou au plus à 20cm du sol.
Quand une feuille, une fleur ou un fruit
sont directement attachés à la tige,
sans pétiole ou pédoncule.
Plantes qui croissent dans les milieux secs.
Se dit d'une plante (feuilles) adaptée à la sécheresse.

Centranthus ruber (L.) DC.

Caprifoliacées

Valériane rouge, Centranthe rouge, Lilas d'Espagne.

Photographies

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Centranthus ruber
Tiges étalées puis redressées.
Feuilles opposées, ovales ou ovales-lancéolées, finement dentées; les inférieures pétiolées et les supérieures sessiles.
Centranthus ruber
Inflorescence en panicule lâche.
Corolle à 5 pétales soudés en tube à leur base; présence d'un très net éperon.

Pour en savoir plus

Références: Centranthus ruber (L.) DC.
Synonymes: Valeriana rubra; Voir T.B.
Code nomenclatural: bdtfx-nn-75042
Code   taxonomique: 30034
Signes particuliers: Plante de 30 à 80cm.
Tiges creuses, émergeant à partir d'une souche épaisse.
Fruits secs (akènes) dont le reste du calice floral forme un bourrelet porteur d'une aigrette plumeuse.
Mode de vie: Vivace (hémicryptophyte).
Floraison: V à VII.
Non seulement héliophile, mais recherche les stations chaudes (xérophyte de surcroit).
Biotope: Vieux murs, éboulis, rochers, falaises...
Fréquence locale: Commun sur site favorable.
Usages: Plante ornementale.
Feuilles antiscorbutiques.
Histoire & histoires: Etymologie:
 - Centranthus est la combinaison de deux mots grecs; kentron: éperon, aiguille (caractère de la fleur) et
 - ruber: rouge.
D'origine méditerranéenne, elle est cultivée comme ornementale en climat tempéré; ayant essaimé (graines à aigrettes), elle s'est naturalisée sur des sites offrant des conditions proches de ses exigences d'origine.
Dernière modification le : 2016-12-26
Retour page précédente